Nous sommes à votre disposition du lundi au vendredi de 9h à 18h, contactez-nous

Edit

Femmes entrepreneures : zoom sur les aides financières disponibles !

Vous êtes une femme et vous souhaitez vous lancer dans l’aventure entrepreneuriale ? Nous faisons le point sur les différentes aides financières qui peuvent vous aider dans la création de votre entreprise !

1. La garantie ÉGALITÉ Femmes

La garantie ÉGALITÉ Femmes mise en place par l’association France Active est le seul dispositif national dédié aux femmes entrepreneures. Elle remplace le FGIF (Fonds de Garantie à l’Initiative des Femmes).

Son objectif est de faciliter l’accès au crédit bancaire des femmes en recherche d’emploi ou en situation de précarité pour financer la création, la reprise ou le développement de leur entreprise quel que soit leur statut juridique. Toutefois, pour bénéficier de cette aide, l’entreprise doit être créée ou reprise depuis moins de 3 ans. La garantie de prêt ÉGALITÉ Femmes :

  • Couvre jusqu’à 80 % du montant du prêt bancaire, dans la limite de 50 000 € (durée maximale du prêt : 7 ans)
  • Doit financer des investissements et/ou du besoin en fonds de roulement
  • Permet de ne pas engager son patrimoine personnel : l’association se porte garante à votre place. Si vous n’arrivez plus à rembourser le prêt, elle prend le relais !

📝 Si vous souhaitez monter votre dossier de demande de garantie ÉGALITÉ Femmes, contactez l’association France Active la plus proche de chez vous.

2. L’AGEPI

L’aide à la garde d’enfants pour parents isolés (Agepi) permet aux demandeurs d’emploi élevant seuls un enfant de moins de 10 ans de bénéficier d’une aide ponctuelle destinée à couvrir les frais de garde d’enfants occasionnés par la reprise d’activités ou la formation. Le montant de l’aide est versé en une fois et varie en fonction du nombre d’enfants et de la durée du travail ou de la formation (en heures effectuées par semaine ou par mois) et peut atteindre 520 euros au maximum. 

  • Entre 15 et 35 heures par semaine : le montant de l’AGEPI est fixé à 400 €. Il suffira d’ajouter 60 € par enfant supplémentaire pour une limite de 520 € au total ;
  • Inférieure à 15 heures par semaine ou à 64 heures par mois : le montant de l’AGEPI est fixé à :
    • 170 € pour un enfant ;
    • 195 € pour deux enfants ;
    • 220 € pour trois enfants et plus.

Pour en bénéficier, une demande doit être faite auprès de Pôle Emploi. L’aide peut être renouvelée à l’issue de cette période 

💡 Bon à savoir : L’AGEPI n’est pas imposable sur le revenu.

3. Les CLEFE : Les Clubs locaux d’Epargne pour les femmes qui entreprennent

CLEFE est un outil financier créé en 1989 par l’association parisienne RACINES qui propose diverses solutions de financement dédiée aux entreprises dirigées par les femmes. 

CLEFE est un groupe de 5 à 20 personnes qui décident de mutualiser leur épargne pour aider les créatrices d’entreprise situées dans leur zone géographique.

Après examen du dossier présentant le projet de façon détaillée, le CLEFE offre un prêt au profit de la femme créatrice d’entreprise.  Les droits d’entrée sont généralement fixés par le CLEFE et représentent en moyenne une mensualité d’épargne.

Toutes les femmes dirigeantes en France peuvent s’inscrire auprès de l’association pour bénéficier d’une aide financière. Les modalités de remboursement seront précisées dans la convention signée entre la femme et le CLEFE. 

✅ L’avantage de cette aide au financement est son taux d’intérêt moins élevé et l’absence d’apport personnel requis.

4. Les plans d’action régionaux (PAR) 

Depuis 2012, date à laquelle l’État a signé un accord-cadre pour l’entrepreneuriat féminin avec la Caisse des dépôts, certaines collectivités locales ont apporté une aide spécifique aux femmes entrepreneures.

Ils s’appuient sur les services centraux et les associations d’aide à la création d’entreprises pour évaluer les outils et dispositifs les plus adaptés à chaque zone géographique.

Plus de 20 régions ont élaboré des plans d’actions spécifiques pour accompagner les femmes dans tous les domaines dans la création et la reprise d’entreprises, notamment l’industrie, la construction, le numérique et l’innovation. 

🤝 Ce programme peut fournir aussi bien une aide financière qu’un accompagnement.

Vous avez encore des questions concernant la création de votre entreprise ? N’hésitez plus et contactez nos experts !

Je souhaite être rappelé